Se déconnecter
Vous allez recevoir votre mot de passe par e-mail
FR| DE

Pour les proches

  • Encourager la culture d’un petit potager : 

Si jardiner vous fait plaisir mais que vous ne possédez pas de jardin, vous pouvez toutefois planter des fruits, légumes ou plantes aromatiques en pots sur un balcon ou une terrasse. En plus de la qualité et des saveurs que procurent les fruits et légumes frais du potager, vous aurez le plaisir de les voir grandir au soleil.

 

  • Aller faire les courses avec : 

Promouvoir l’autonomie alimentaire c’est aussi accompagner nos proches au magasin/marché afin qu’ils puissent acheter ce dont ils ont besoin. Avoir le choix des ingrédients et des repas est un élément important qui contribue au plaisir de manger. 

 

  • Laisser finir la préparation du repas :

Accompagnez vos proches dans la préparation des repas. Si possible, intégrez-les dans la préparation. Préparez son repas permet de l’apprêter à sa manière, d’y ajouter les assaisonnements souhaités et de maitriser soi-même la cuisson. Ainsi, en participant à la préparation de leur repas, ils auront plus de plaisir à déguster un plat qu’ils ont eux-mêmes confectionnés.

 

  • Laisser mettre dans l’assiette : 

Tout comme la préparation du repas, le service devrait aussi être réalisé par la personne elle-même. Cela lui permet d’adapter les quantités et la disposition à son appétit.

 

  • Repas en commun (infos sur repas communautaire, activités...) : 

Lorsque la préparation des repas devient difficile ou que le contexte social du repas fait défaut, les repas communautaires peuvent être une solution idéale. Il s’agit de repas en commun proposé par une commune ou une association dont le but est de réunir les gens sans que le budget ne soit un frein.

Association des repas communautaires de Collombey-Muraz

Repas partagé (Commune de Bagnes)

Tables du lundi (1er et 3ème  lundi du mois à l'Aslec Sierre)

 

Pour les proches :

·      Discuter avec la personne pour connaître ses besoins et envies, éviter de faire des choix à sa place

·      Patience et pédagogie sont les maîtres mots pour aider à un changement de comportement

·      Préserver un maximum son autonomie en ne faisant pas à sa place mais en le guidant et en l’assistant

·      Il est important aussi de l’impliquer dans les décisions

·    Si possible, le laisser gérer son budget de sorte à maintenir son autonomie et son sentiment d’indépendance. 

Fondation
Senso5
Promotion santé Valais Rue de Condémines 14 Case postale 1951 Sion +41 (0)27 566 52 10(mardi et vendredi) +41 (0)27 566 52 11(mardi – jeudi – vendredi)